Stubaitalbahn (Innsbruck)

Un must pour les amateurs de tramways dans des décors idylliques, le tramway de la vallée de la Stubai relie la ville d’Innsbruck à Fulmes dans le Tyrol autrichien.

Innsbruck_120389_083.jpg

Durant longtemps, les motrices Düwag ex-Hagen, n° 81 à 88, desservaient la ligne.

Innsbruck_120389_073.jpg

A Fulpmes, le terminus du STB se trouve à 18 kilomètres d’Innsbruck, à 936 mètres d’altitude.

Innsbruck_120389_074.jpg

Innsbruck_120389_075.jpg

A  Telfes, la ligne atteint l’altitude de 1002 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Innsbruck_120389_072.jpg

Arrêt Telfeser-Wiesen.

Innsbruck_120389_077.jpg

Innsbruck_120389_080.jpg

La ligne traverse également des zones boisées…

Innsbruck_120389_081.jpg

… sans oublier le célèbre viaduc de Kreith, d’une longueur de 110 mètres.

Innsbruck_150389_100.jpg

Dans le village de Natters à 765 mètres d’altitude.

Innsbruck_250787_027.jpg

A Innsbruck, la ligne rejoint le réseau urbain devant le dépôt (Stubaitalbahn Bahnhof).

Innsbruck_260787_058.jpg

Le terminus de la ligne est établi à la gare principale de la ville (Innsbruck Hauptbahnhof). 

Innsbruck_2013_0051.JPG

Vingt-cinq ans plus tard, au même endroit, les anciennes Düwag ont fait place aux Bombardier Flexity Outlook (Cityrunner). Les lieux ont quelque peu changé en raison de l’aménagement laissant un grand espace aux transports publics.

Innsbruck_2013_0010.JPG

En ville, dans la rue piétonne Maria-Theresien Strasse, avec l’arc du Triomphe en arrière-plan.

Innsbruck_2013_0039.JPG

Les motrices n°351 à 356 sont dédiées à l’exploitation du STB, bien que ces motrices soient semblables à celle de la série 301-326 destinées au réseau urbain. La ligne passe dans le dépôt Stubaitalbahn Bahnhof.

Innsbruck_2013_0052.JPG

La ligne se faufile toujours dans les collines et les villages de la vallée de la Stubai, comme ici à Mutters.

Innsbruck_2013_0063.JPG

Arrivée à Kreith, terminus intermédiaire de la ligne où s’arrête un service sur deux.

Innsbruck_2013_0068.JPG

Arrivées à Kreith en provenance de Fulpmes.

Photos : 1987, 1989 et septembre 2013.

 

 

Publicités

Un commentaire

  1. Alais La Ferté dit :

    Ah si la France avait conservé ses réseaux ruraux complets …
    Modernisés, bien entendu ; Ce serait le bonheur !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.